Prix & Jury

La compétition regroupe neuf premiers longs métrages de fiction inédits de distribution en France (dans les salles et à la télévision). Certains de ces films n’ont jamais été projetés en France voire en Europe. Tous les réalisateurs des films en compétition sont invités à venir présenter leur film. Comme chaque année, c’est le deuxième week-end du Festival – du 12 au 14 février – qui sera centré autour de la compétition, avec l’arrivée des membres du jury ainsi que des représentants des films en compétition, venus d’Iran (MELBOURNE), Danemark (IN YOUR ARMS), Espagne (PIKADERO), Canada (SLEEPING GIANT), Palestine/Liban (3000 NUITS), Israël (WEDDING DOLL), Belgique (JE ME TUE À LE DIRE), Belgique/Suisse (KEEPER), Jordanie (THEEB). Chacun des invités aura l’occasion de présenter son film lors d’une séance officielle, et une rencontre publique entre tous les invités des films en compétition aura lieu le dimanche 14 février à 10h30 à la MJC d’Annonay.

Les Prix décernés à Annonay

2017

  • Le Grand Prix (prix de la Communauté d’Agglomération du Bassin d’Annonay) est attribué par le Jury, il est doté de deux manières : une somme de 2000 € remise au réalisateur et une somme de 3500 € remise au distributeur français décidant de diffuser le film.
  • Le Prix Spécial du Jury est attribué par le Jury et doté d’une somme de 1200 € remise au réalisateur.
  • Le Prix du Public (prix du Département de l’Ardèche) est doté de 1700 € remis au réalisateur.
  • Le Prix des Lycéens (doté par la Caisse d’Epargne Loire-Drôme-Ardèche) est attribué par un jury composé de lycéens d’Annonay, il est doté d’une somme de 1000 € remise au réalisateur.

Chaque année, une série de trophées originaux est réalisée par l’artiste annonéen Fred Altazin. Ils accompagnent les prix destinés à aider à trouver un distributeur en France et sont décernés lors de la cérémonie de clôture, dimanche 14 février 19h45 au Théâtre.

Composition du Jury, présidé par le duo Baya Kasmi / Michel Leclerc

Annonay est l’un des rares festivals français à composer son jury avec des cinéphiles sélectionnés sur candidatures. Les heureux élus de cette 33ème édition seront au nombre de 7, venus de la France entière : Stéphanie Dodenay, Alexandra Le Moëne, Valentin Besnier-Giteau, Jean-François Fernandes, Clémence Doppler, Yves Bernet et Alain Defrémont. Ils délibéreront en compagnie de Baya Kasmi et Michel Leclerc.

BayaKasmi-webD’abord scénariste pour la télévision, Baya Kasmi écrit pour le cinéma. Elle est la scénariste de CEUX QUI AIMENT LA FRANCE (2009) long métrage réalisé par Ariane Ascaride, avec Sofia Lassoued, Karole Rocher, Lyès Salem, Fouzia Lyamini.
Baya Kasmi s’associe à Michel Leclerc pour l’écriture du film LE NOM DES GENS (2010), une comédie satirique et hilarante qui questionne l’engagement politique et les relations amoureuses. Le film fait l’ouverture de la Semaine de la Critique (Cannes, 2010) et obtient le César du meilleur scénario original. Elle est la réalisatrice et scénariste du court-métrage J’AURAIS PU ÊTRE UNE PUTE (2011), avec Vimala Pons, Bruno Podalydès, Jean-Claude Deret et Claudia Tagbo. Elle est également co-scénariste de HIPPOCRATE de Thomas Lilti (2014).

MichelLeclerc-webNé à Bures-sur-Yvette, Michel Leclerc a tout d’abord été chroniqueur de télévision pour C’EST OUVERT SAMEDI et MON KANAR (France 3), NULLE PART AILLEURS (Canal Plus). Il débute comme monteur puis réalisateur pour TÉLÉ BOCAL. Depuis 2001, il est auteur-compositeur-interprète dans le groupe musical Minaro. Il a écrit et réalisé le court-métrage primé au festival de Cannes LE POTEAU ROSE (2002) et le long métrage J’INVENTE RIEN (2006). Il a co-scénarisé le film LA TÊTE DE MAMAN de Carine Tardieu en 2007, et quelques épisodes de la série télévisée ÂGE SENSIBLE. En 2011, son film LE NOM DES GENS remporte le César du meilleur scénario original. Dans le film TÉLÉ GAUCHO (2012), il évoque la création d’une télé anarchiste et provocatrice. Avec LA VIE TRÈS PRIVÉE DE MONSIEUR SIM, il signe son quatrième long métrage de fiction.

Le jury des lycéens, présidé par Solène Rigot

Ce jury est composé de lycéens d’Annonay représentant les classes du Relai Cinéscolaire. Cette année il regroupera 16 jeunes de 16 à 19 ans des lycées Boissy d’Anglas et St-Denis : Arsène Besson, Maël Marmey, Selma Mamouni, Clara Biennier, Hadrien Augusto, Pierre-Louis Clusel, Maud Bastidon, Carla Lonjon, Blandine Evrard, Hugo Chemarin, Maya Ripoche, Solène Ravel, Manon Crison-Carle, Claire Chastan-Roques, Inès Zaïm, Salomé Exbrayat, et sera animé par la comédienne Solène Rigot.

SoleneRigot-webNée en 1992, Solène Rigot rentre à l’ENACR (école de cirque) dès l’âge de 13 ans. Son agent la repère lors d’une représentation à 16 ans et elle tournera son premier long métrage en 2011, le remarqué 17 FILLES (qu’elle est venu présenter à Annonay en 2012). En 2014, elle est à l’affiche de pas moins de quatre films dont elle tient parfois le premier rôle comme dans TONNERRE de Guillaume Brac ou LA BELLE VIE de Jean Denizot (deux films programmés lors de la 31ème édition du Festival). Éclectique, elle touche aussi avec succès à la musique avec son groupe “Mr Crock”.