Galerie photo

Retour imagé de la 35ème édition du Festival, photos Rachel Paty. Cliquer sur une photo pour accéder au mode diaporama…

Mercredi 24 janvier 2018 : en attendant d’organiser le QG du 48h tout court au Domaine de St-Clair, un clip se tourne sur place avec l’équipe de Télà

Semaine du 29 janvier 2018 : avec le dispositif « Mon premier film », c’est l’immersion de 6 classes de cycle 3 dans le festival avec des ateliers de découverte des techniques cinématographiques du montage vidéo aux effets spéciaux, en passant par l’adaptation littéraire ou le bruitage…

Vendredi 2 février 18h30 : inauguration officielle du Festival

Vendredi 2 février 21h : le Théâtre des Cordeliers était plein pour accueillir en avant-première le premier film d’Elsa Diringer, LUNA, en présence de la réalisatrice, du co-scénariste Claude Mourieras et de la jeune comédienne Laetitia Clément.

Samedi 3 février 2018 : les invité-e-s de la section « Nouveaux Talents » défilent lors de ce premier week-end du Festival… Le réalisateur Victor Saint-Macary pour AMI-AMI, la réalisatrice Sou Abadi pour CHERCHEZ LA FEMME, le réalisateur Mikael Buch et le comédien Nils Othenin-Girard pour SIMON ET THÉODORE, la comédienne Alice de Lencquesaing pour OTEZ-MOI D’UN DOUTE, les jeunes Thomas Gioria et Mathilde Auneveux pour JUSQU’À LA GARDE… Les rendez-vous s’enchaînent, sans oublier le duo « Chauffe Marcel » au Nid et le gâteau des 35 ans du Festival sur fond de « DJ James Stewart » à la Presqu’ile !

Dimanche 4 février matinée au Domaine de St-Clair : la rencontre « Nouveaux Talents du cinéma français » réunissait Matthieu Lucci (L’ATELIER), Khaled Alouach (DE TOUTES MES FORCES), Anamaria Vartolomei (L’ÉCHANGE DES PRINCESSES, LE SEMEUR), Laetitia Clément (LUNA), Mathilde Auneveux (JUSQU’À LA GARDE), Myriam Mansouri (DE TOUTES MES FORCES), Nils Othenin-Girard (SIMON ET THÉODORE), Thomas Gioria (JUSQU’À LA GARDE), Diane Rouxel et Mathilde Warnier (LES GARÇONS SAUVAGES), Alice de Lencquesaing (OTEZ-MOI D’UN DOUTE).

Dimanche 4 février, suite : après le brunch-jazz avec « Little Coquette » programmé par la SMAC 07 au Nid du Festival, les projections avec les invité-e-s de la section « Nouveaux Talents » continuent : Anamaria Vartolomei pour LE SEMEUR, Chad Chenouga, Khaled Alouach et Myriam Mansouri pour DE TOUTES MES FORCES, Yoann Veyrat pour WALLAY, Matthieu Lucci pour L’ATELIER, Mathilde Warnier et Diane Rouxel pour LES GARÇONS SAUVAGES.

Radio d’ici : toute la semaine, des invité-e-s du Festival sont passé-e-s par les locaux de Mediapop pour des entretiens au micro de Radio d’ici, ainsi que des personnes du public et de l’équipe bénévole de la Commission cinéma de la MJC. Merci pour leur implication aux intervieweuses Julie, Frédérique, Sylviane, Maya, ainsi qu’à Morgane, Nora et Régis pour la technique : enregistrements en écoute par ici !

Lundi 5 février : journée dédiée à la Carte Blanche à la Fondation Gan pour le Cinéma, en compagnie de sa directrice déléguée Dominique Hoff, ainsi que de la réalisatrice Annarita Zambrano pour APRÈS LA GUERRE et du réalisateur Yann Le Quellec pour CORNÉLIUS, LE MEUNIER HURLANT.

Mardi 6 février : 9ème édition de la traditionnelle journée « Collège au Cinéma », autour du cinéma d’animation cette année, avec des séances scolaires du film LES TRIPLETTES DE BELLEVILLE en présence de son réalisateur Sylvain Chomet, et une « masterclass » tout public avec le journaliste Laurent Valière et François Lignier, directeur artistique au studio Folimage.
En fin de journée, la projection du film LES BIENHEUREUX est suivie d’un échange avec la comédienne Lyna Khoudri, invitée « Nouveaux Talents », et, en soirée, avant-première du premier film de Walid Mattar, VENT DU NORD, en présence de son réalisateur.

Mercredi 7 février : du rap (secteur jeunes de la MJC) en avant-séance de PATTI CAKE$, le ciné-concert jeune public TOIMOINOUS co-organisé avec la Presqu’ile/SMAC07 et une soirée « père et filles Laperrousaz » avec le film culte des années 70, CONTINENTAL CIRCUS, en présence de Jérome Laperrousaz qui réalisait là son tout premier film, suivi de SOLEIL BATTANT, premier film réalisé cette année par les sœurs Clara et Laura Laperrousaz, en leur présence.

Jeudi 8 février : cette journée est marquée par l’arrivée des membres du jury et la projection du film du président du jury : TOUT NOUS SÉPARE, de Thierry Klifa. En soirée, avant-première de COBY, en présence de son réalisateur Christian Sonderegger.

Vendredi 9 février : pour son 2ème week-end les rendez-vous du Festival sont axés autour des premiers films de la compétition internationale. Premiers rendez-vous avec le réalisateur brésilien Felipe Bragança pour LA FILLE ALLIGATOR, le réalisateur malésien Tan Seng Kiat pour SHUTTLE LIFE et l’acteur italien Mirko Frezza pour IL PIU GRANDE SOGNO.

Samedi 10 février : les rendez-vous axés autour des premiers films de la compétition internationale continuent, avec la réalisatrice lituanienne Egle Vertelyte pour MIRACLE, l’équipe du film américain THE STRANGE ONES et le réalisateur belge-kurde Sahim Omar Kalifa pour ZAGROS. Par ailleurs, la projection de L’ÉCHANGE DES PRINCESSES est suivie d’un échange avec son directeur de la photo Gilles Porte, et ce samedi se termine avec la traditionnelle soirée « 48h tout court, l’intégrale », l’occasion de visionner tous les films courts réalisés en 48 heures lors du premier week-end du Festival.

Dimanche 11 février : matinée-rencontre avec les invités de la compétition autour de cercles de discussions à la MJC et en après-midi : projection de WINTER BROTHERS en présence de la distributrice française Bénédicte Thomas et projection de THE GIANT en présence de son comédien principal Christian Andren.

Dimanche 11 février, soirée de clôture : la cérémonie de remise des prix récompensera les films ZAGROS, prix du public, THE STRANGE ONES, prix du jury lycéen, THE GIANT, prix spécial du jury, WINTER BROTHERS et LA TÊTE À L’ENVERS ex-aequo pour le grand prix du jury. Sans oublier les mentions spéciales du jury lycéen à l’acteur Mirko Frezza (IL PIU GRANDE SOGNO) et à l’actrice Pia Hierzegger (LA TÊTE À L’ENVERS).

Et aussi, quelques photos d’ambiances : l’arche rénovée par Fred Altazin, les différents lieux du Festival…