Prix et Jury 2021

La compétition regroupe cette année dix premiers longs métrages de fiction inédits de distribution en France (dans les salles et à la télévision).

En cette année particulière, le jury et le jury lycéen verront les 10 films de la compétition fin mars depuis des liens de visionnages. Ils délibèreront en avril pour décerner le Grand Prix, le Prix spécial du Jury et le Prix du Jury lycéen.

Quant au Prix du public, il devrait être décerné lors des 4 jours de projections prévus durant le mois de juin au cinéma Les Nacelles à Annonay, sous réserve que l’état de la crise sanitaire permette à cet événement d’avoir lieu.

Les prix décernés

Comme chaque année, une série de trophées originaux est réalisée par l’artiste annonéen Fred Altazin pour accompagner les prix destinés à aider à trouver un distributeur en France :

  • Le Grand Prix (prix de la Communauté d’agglomération du bassin d’Annonay, Annonay Rhône Agglo) est attribué par le Jury, il est doté de deux manières : 2000 € remis au réalisateur·rice au moment du palmarès et 3500 € au distributeur français décidant de diffuser le film avant la fin de l’année.
  • Le Prix Spécial du Jury est attribué par le Jury et doté d’une somme de 1200 € remise au réalisateur·rice.
  • Le Prix du Jury lycéen est doté de 1000 € remis au réalisateur par la Caisse d’Epargne Loire-Drôme-Ardèche, il est attribué par un jury composé de lycéens et lycéennes d’Annonay.
  • Le Prix du Public (prix du Conseil départemental de l’Ardèche) est doté de 1700 € remis au réalisateur·rice par le Conseil Général de l’Ardèche.

Composition du jury

Cette année le jury est composé de 5 professionnel·les : le réalisateur Cyprien Vial, les comédiennes Camille Claris, Victoire Du Bois et Lucie Boujenah, et le comédien Grégory Montel. Bientôt en ligne : les présentations vidéo !


CYPRIEN VIAL réalise ses premiers courts-métrages à la FEMIS, parmi lesquels DANS LE RANG, primé à la Quinzaine des Réalisateurs en 2016.
Les productrices Emilie Tisné et Isabelle Madelaine l’accompagnent du court (MADAME avec Nicole Garcia et Johan Libéreau) au long métrage et son BÉBÉ TIGRE est nommé au Prix Louis-Delluc du premier film en 2015. En 2017, il co-signe le film EMBRASSE-MOI ! avec Océanerosemarie, qui a su réveiller son désir de comédie.


CAMILLE CLARIS a suivi des cours à l’École Claude Mathieu et les cours Florent. En 2004 elle crée, avec Sarah Horoks et Martin Karmann, la Compagnie de la Troupe du Collectif (C.T.C.). En 2009 elle obtient le Prix d’interprétation féminine du Festival de Cabourg pour son rôle dans le court-métrage EN DOUCE, et en 2012 le prix de la meilleure actrice au Festival Séries Mania dans une série française pour son rôle dans CLASH.
MACADAM BABY marque sa première fois au cinéma. On la retrouve dans RESPIRE et MON BÉBÉ mais surtout en tête d’affiche de deux très beaux premiers films : LES ÉTOILES RESTANTES et LA DERNIÈRE VIE DE SIMON.
Elle est également la réalisatrice d’un court-métrage intitulé COMMENT J’AI PERDU MON SCAPHANDRE.


VICTOIRE DU BOIS entre en 2007 à l’école du jeu puis au Conservatoire national supérieur d’art dramatique. Elle sort diplômée en 2012 et fait ses débuts dans un téléfilm franco-allemand, LA MER À L’AUBE. On la voit aussi dans la première saison de la série MAIN COURANTE. En 2013, elle monte sur les planches pour L’ODEUR DU SANG HUMAIN NE ME QUITTE PAS DES YEUX, mise en scène par Philippe Ulysse. Cette même année, elle fait ses débuts au cinéma avec MALAVITA de Luc Besson. Elle revient en 2015 dans un film d’aventure fantastique, LA CHAMBRE INTERDITE. En 2016, elle est à l’affiche du MAL DE PIERRE de Nicole Garcia auprès de Marion Cotillard. En 2018 elle fait partie du casting de CALL ME BY YOUR NAME, de Luca Guadagnino, qui rencontre un franc succès et obtient de nombreuses distinctions. En 2019, elle est la voix de Gabrielle dans le film d’animation J’AI PERDU MON CORPS de Jérémy Clapin. En septembre 2019, Netflix lance la première série française d’horreur, MARIANNE. Victoire incarne le personnage d’Emma Larsimon et joue au côté de Lucie Boujenah. La fiction raconte la terrifiante découverte d’une jeune romancière dont les personnages monstrueux prennent vie.


LUCIE BOUJENAH commence sa carrière à la télévision en 2010 avec un épisode de R.I.S Police Scientifique. Elle commence à se faire connaître l’année suivante en incarnant Jenna dans la série SODA.
Elle fait ses premiers pas au cinéma en 2013 avec un petit rôle dans 20 ANS D’ÉCART de David Moreau. On la retrouve ensuite dans 24 JOURS, LA VÉRITÉ SUR L’AFFAIRE ILAN HALIMI d’Alexandre Arcady.
En 2016, elle joue dans FIVE d’Igor Gotesman et dans un épisode des séries ALICE NEVERS et CASSANDRE. Deux plus tard, elle a un petit rôle dans LES CHATOUILLES d’Andréa Bescond et Éric Métayer.
En 2019, elle incarne Roxane dans EDMOND, le premier long métrage d’Alexis Michalik et tourne la série MARIANNE, diffusée sur Netflix.


GRÉGORY MONTEL est issu d’un milieu modeste dans le sud de la France, il s’intéresse au théâtre dès l’âge de 13 ans. Montant à Paris pour entreprendre des études de droit, il s’inscrit parallèlement à la classe libre du Cours Florent. Conquis, le jeune homme décide de se lancer pleinement dans une carrière d’acteur. Après une formation théâtrale de trois ans, il monte sur les planches dès 2003 et participe à des courts-métrages. Ses débuts sur grand écran se font en 2007 : le comédien en herbe apparaît en tant que journaliste dans PARS VITE ET REVIENS TARD, emmené par José Garcia. Après quelques seconds rôles, c’est le film L’AIR DE RIEN, en 2011, qui le révèle au grand public. Sa prestation, dans la peau d’un huissier de justice humaniste, se mettant en tête de rembourser son idole endettée (Michel Delpech), lui vaut d’être pré-sélectionné au César du Meilleur espoir masculin.
Très éclectique dans ses choix, Grégory Montel passe ensuite de la comédie LES 3 FRÈRES, LE RETOUR, au drame familial BOOMERANG, avant d’intégrer le casting de la série à succès DIX POUR CENT, incarnant à nouveau un personnage dont il se sent proche. En effet, sa notoriété s’accroît grâce au rôle de Gabriel Sarda, agent artistique protecteur, généreux et d’une entière disponibilité pour ses clients. On le retrouve avec plaisir sur le grand écran dans EMBRASSE-MOI !, DIANE A LES ÉPAULES, LES CHATOUILLES et L’HEURE DE LA SORTIE. En 2020, il tient le rôle principal du film LES PARFUMS aux côtés d’Emmanuelle Devos.

Composition du jury lycéen

Le jury lycéen est composé de 6 jeunes du lycée Boissy d’Anglas d’Annonay et présidé par le directeur de la photo Gilles Porte.


GILLES PORTE est directeur de la photographie et réalisateur de films. Il a exercé son métier de directeur de la photographie sur près d’une trentaine de longs métrages. Il a travaillé notamment avec Jacques Audiard, Raoul Ruiz, Xavier Durringer, Safy Nebbou, Frédéric Beigbeder, Xavier Gens, Marc Dugain…
En 2004, il co-réalise QUAND LA MER MONTE avec Yolande Moreau, qui remporte notamment le César de la meilleure première œuvre et le prix Louis Delluc.
En 2010, il réalise le documentaire DESSINE-TOI et une centaine de courts-métrages intitulés PORTRAITS / AUTOPORTRAITS qui mêlent images en prise de vue réelle et animations, en demandant à des enfants du monde entier de dessiner librement leur autoportrait sur une vitre.
En 2018, il co-réalise avec Nicolas Champeau le film documentaire LE PROCÈS CONTRE MANDELA ET LES AUTRES. Il est aussi l’auteur de 2 livres de photographies intitulés RENDONS À CÉSAR et PORTRAITS / AUTOPORTRAITS. Il a occupé la fonction de président de l’AFC (Association française des directeurs de la photographie) d’avril 2018 à mars 2021. Parmi les films marquants dont il a signé la photographie, on peut citer : LA CONQUÊTE, DANS LES FORÊTS DE SIBÉRIE, 3000 NUITS, L’ÉCHANGE DES PRINCESSES, CELLE QUE VOUS CROYEZ.

Les commentaires sont fermés.