Prix et Jury 2022

La compétition regroupe dix premiers longs métrages de fiction inédits de distribution en France (dans les salles et à la télévision). Les réalisateurs et réalisatrices de ces films sont invité.es à venir présenter leur film du 11 au 13 février, lors de ce deuxième week-end du festival centré sur la compétition, avec aussi l’arrivée des membres du jury. Une rencontre publique entre tou·tes les invité·es des films en compétition aura lieu le dimanche 13 février.

Les Prix décernés, les trophées

  • Le Grand Prix (prix de la Communauté d’agglomération du bassin d’Annonay, Annonay Rhône Agglo) est attribué par le Jury, il est doté de deux manières : 2000 € remis au réalisateur·rice au moment du palmarès et 3500 € au distributeur français décidant de diffuser le film avant la fin de l’année.
  • Le Prix Spécial du Jury est attribué par le Jury et doté d’une somme de 1200 € remise au réalisateur·rice.
  • Le Prix du Public (prix du Conseil départemental de l’Ardèche) est doté de 1700 € remis au réalisateur·rice par le Conseil Général de l’Ardèche.
  • Le Prix du Jury lycéen est doté de 1000 € remis au réalisateur par la Caisse d’Epargne Loire-Drôme-Ardèche, il est attribué par un jury composé de lycéens et lycéennes d’Annonay.

Chaque année, une série de trophées originaux est réalisée par l’artiste annonéen Fred Altazin. Ils accompagnent les prix destinés à aider à trouver un distributeur en France et sont décernés lors de la cérémonie de clôture, dimanche 13 février au Théâtre.

Composition du Jury

Le Festival d’Annonay est l’un des rares festivals français à composer majoritairement son jury avec des cinéphiles sélectionné·es sur candidatures. Les 5 heureux·ses élu·es, Louise Fort, Tatiana Goetz, Gabrielle Gonçalves, Maurice Mejean et Laurent Caitucoli, délibéreront en compagnie de 4 professionnel·les : les comédiennes Marilyne Canto et Inas Chanti, le réalisateur Xavier Durringer et la directrice de casting Catherine Venturini.

Marilyne Canto

Comédienne formée à l’école du Théâtre National de Strasbourg (TNS) dont elle sort diplômée en 1990, elle joue au théâtre sous la direction de Jacques Lasalle et de Jean Jourd’heuil, puis au cinéma avec notamment Claude Chabrol, Dominique Cabrera, Manuel Poirier, Pierre Salvadori, René Féret, Maïwenn ou Robert Guédiguian. Parallèlement à sa carrière d’actrice, elle est également l’assistante de Philippe Garrel et réalise plusieurs courts-métrages : NOUILLES, Grand prix du festival de Brest, et FAIS DE BEAUX RÊVES, César du meilleur court-métrage et Grand prix aux festivals de Clermont-Ferrand et Belfort. Sélectionné à Locarno et soutenu par la fondation Gan, LE SENS DE L’HUMOUR est son premier long métrage. Elle réalise aussi le documentaire FAIRE LA PAIX pour Arte. Marilyne Canto choisit de jouer dans beaucoup de premiers films dont APRÈS LA GUERRE d’Annarita Zambranno et LE CIEL ÉTOILÉ AU-DESSUS DE MA TÊTE d’Ilan Klipper. Son actualité 2022 est riche : on la retrouvera dans les prochains films de Bernard Campan et de Thierry de Peretti.

Inas Chanti

Inas Chanti rêve de devenir actrice depuis son plus jeune âge. Après le bac, elle s’inscrit à la fac et, parallèlement, passe un casting pour jouer dans le moyen métrage HARAMISTE. Dans cette comédie filmée en quasi plan-séquence, deux jeunes filles voilées, incarnées par Inas Chanti et Souad Arsane, sont prises entre l’étau des interdits et leurs désirs naissants. Réalisé par Antoine Desrosières ce film est montré dans plusieurs festivals (dont Annonay) et reste à l’affiche pendant presque un an, suscitant de nombreux débats. En 2018, HARAMISTE fait l’objet d’une suite sous la forme d’un long métrage présenté dans la section Un certain regard au Festival de Cannes : À GENOUX LES GARS. Tout comme pour HARAMISTE, Inas en co-signe le scénario avec Antoine Desrosières et Souad Arsane. En 2021, Inas Chanti est à l’affiche de deux films : la comédie PLAYLIST avec Sara Forestier et le thriller VAURIEN, dans lequel Pierre Deladonchamps campe un serial killer aussi séduisant que monstrueux.

Xavier Durringer

Né en 1963 à Paris, Xavier Durringer commence sa carrière au théâtre en tant que directeur de la compagnie La Lézarde puis devient auteur et metteur en scène. Parmi les pièces qu’il monte sur scène : UNE ROSE SOUS LA PEAU (1988), LA QUILLE (1999), HISTOIRES D’HOMMES (2005) et LES DÉPLACÉS (2005). Les Éditions Théâtrales ont publié la majeure partie de ses œuvres. Xavier Durringer se tourne vers le cinéma en 1993 où il réalise son premier film LA NAGE INDIENNE. Suivent J’IRAI AU PARADIS CAR L’ENFER EST ICI avec Arnaud Giovaninetti et Claire Keim en 1997, LES OREILLES SUR LE DOS avec Béatrice Dalle en 2001, CHOK-DEE avec Bernard Giraudeau et Dida Diafat en 2005. En 2010, il réalise LA CONQUÊTE, transposition sur grand écran de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy. Le film est présenté en sélection officielle hors compétition au Festival de Cannes. En 2015 parait son premier roman, SFUMATO, suivi de MAKING OF en 2017 (éditions du Passage). En 2021, il met en scène le spectacle JOSÉPHINE B autour de Joséphine Baker.

Catherine Venturini

Catherine Venturini est directrice de casting depuis 26 ans et membre de l’ARDA. Après une dizaine d’années de voyages et de rencontres humaines qui pour elle est le moteur de son métier (aimer les gens, les acteurs, le cinéma et mettre en relation…), elle débute sur des clips et des films publicitaires en collaborant avec Michel Gondry. Elle poursuit son travail artistique dans les courts-métrages, fictions TV et le cinéma avec différent réalisateurs : Olivier Baroux, Marc Esposito, Anne Fontaine et Xavier Durringer qui sortira son film “L’homme parfait” au mois de juin 2022 dont elle fait le casting de tous les rôles jusqu’à la figuration.

 

Composition du Jury lycéen

Le jury lycéen [en cours de constitution] sera composé d’élèves des lycées Boissy d’Anglas et St-Denis représentant les classes du Relai Cinéscolaire, il sera présidé par la comédienne Eugénie Derouand.

Eugénie Derouand

Bac scientifique en poche, Eugénie Derouand voyage à travers l’Australie, l’Asie, et prend part à un projet humanitaire en Afrique du Sud. Après différents cours et ateliers de théâtre, sa participation aux Talents Adami du Festival de Cannes en 2016 signe le début de sa carrière à la télévision et au cinéma. On la retrouve dans la série britannique WORLD ON FIRE (BBC), dans le film de Nathanaël Guedj, SI TU VOIS MA MÈRE (Arte, 2020) aux côtés de Noémie Lvovski, Félix Moati et Sara Giraudeau, ainsi que dans la nouvelle série PARIS POLICE 1900 (Canal +) réalisée par Julien Despaux, où elle interprète Jeanne Chauvin, féministe militante et première femme avocate à avoir plaidé pour les droits des femmes. Eugénie est actuellement à l’affiche du film de Patrick Ridremont, LE CALENDRIER, dans lequel elle joue le rôle principal.
Photo © Manon Engel

Les commentaires sont fermés.